Prendre rendez-vous en ligneDoctolib

Environ 15% de la population souffre d’acouphènes et près de 40% d’entre eux ont également une hyperacousie

Acouphène (du grec Akoúô « entendre » et phaínomai « apparaitre) peut aussi être appelé « Tinnitus ».

L’acouphène est un trouble auditif manifesté par la perception d’un bruit mais qui est inaudible par l’entourage.

Les acouphènes sont souvent d’origine indéterminée et peuvent varier en intensité, en rythme et en fréquence.

VARIATIONS EN INTENSITÉS:

En fonction de l’état de fatigue de la personne, l’acouphène peut être perçu plus ou moins fort. L’état de stress ou d’anxiété du patient peut également faire fluctuer l’intensité de l’acouphène.

VARIATIONS RYTHMIQUES:

L’acouphène peut être permanent, intermittent, pulsatile, ou tout simplement temporaire.

L’exposition à des sons forts continus (concert, boite de nuit…) peut causer des acouphènes temporaires. Ceci est en général causé par une perte auditive temporaire.

La rythmique de l’acouphène peut souvent en déterminer la cause.

VARIATIONS EN FRÉQUENCES:

L’acouphène peut être définit comme un bourdonnement, une pulsation, un sifflement, un tintement, un chuintement, un cliquetis, un son pur …

Les acouphènes peuvent être perçus dans une seule oreille ou dans les deux oreilles. Il est possible de ressentir l’acouphène dans les oreilles mais également à l’avant ou à l’arrière de la tête.

L’acouphène est très souvent associé à une perte auditive. Dans certains cas, ces patients peuvent ressentir une diminution du seuil de tolérance au bruit (hyperacousie) et être sujet aux insomnies.

Les acouphènes peuvent être causés par une multitude de facteurs :

  • Médicaments ototoxiques.
  • Traumatisme sonore (concerts, boite de nuit, chasse, …).
  • Maladie de Ménière.
  • Maladie de Paget.
  • Trouble vasculaire (hypertension…).

Les traumatismes sonores sont les causes les plus importantes d’acouphènes (environ 65% des cas en France). Afin de prévenir le risque d’acouphène il est important de se protéger les oreilles avec du matériel adapté.

I – LES TRAITEMENTS

Il n’existe pas de réels traitements pour soigner les acouphènes.

Lorsque l’acouphène est accompagné d’une surdité, l’appareillage auditif peut avoir un effet positif. En effet, ceci permet au cerveau de se concentrer sur les bruits ambiant apporté par la correction auditive et non sur l’acouphène.

Certains modèles d’appareils auditifs intègrent des générateurs de sons pour le traitements des acouphènes. Cela repose sur la capacité de l’audioprothésiste à détecter la fréquence de l’acouphène puis de travailler sur les réglages de manière à minimiser son impact sur la qualité de vie.

L’utilisation de générateur de bruit blanc (GBB) peut être conseillée. Cela consiste à masquer l’acouphène avec un bruit proche d’un grésillement de radio ou d’un poste de télévision sans antenne.

Certains modèles comme la Tinnitus Retaining Therapy (TRT) ont fait leur preuve. Cela repose sur une thérapie d’habituation. Le patient apprend à accepter le bruit afin qu’il n’impact plus son quotidien. 

D’autres techniques comme la sophrologie, l’ostéopathie, la relaxation, le yoga… peuvent avoir un effet bénéfique sur l’acouphène.

Tout repose sur l’importance de savoir se défaire de l’acouphène !

II – PRÉVENIR LES ACOUPHÈNES

Les acouphènes sont majoritairement causés par des traumatismes sonores.

Il est indispensable de se protéger les oreilles efficacement.

A titre personnel, l’utilisation de protections auditives sur mesure incorporant un filtre est fortement conseillée.

Il existe une multitude de protections auditives standards (bouchons en mousse, casques,…) qui atténueront les bruits nocifs dans le cas où vous ne pouvez pas vous équiper avec des protections auditives sur mesure.

Il est important de respecter un temps d’exposition à une certaine intensité pour ne pas abîmer les cellules ciliées de l’oreille interne:

  • 80 dB = 8 heures d’exposition (rue à fort trafic)
  • 83 dB = 4 heures d’exposition
  • 86 dB = 2 heures d’exposition (cantine scolaire)
  • 89 dB = 1 heures d’exposition
  • 92 dB = 30 minutes d’exposition (appareils de bricolage)
  • 95 dB = 15 minutes d’exposition
  • 98 dB = 7 minutes d’exposition
  • 101 dB = 3,5 mininutes d’exposition (baladeur niveau maximum)
  • 104 dB = 1,5 minute d’exposition (marteau piqueur à 2 mètre)
  • 107 dB = 1 minute (concert)

EN DISCOTHÈQUE, LA RÉGLEMENTATION IMPOSE DE NE PAS DÉPASSER 102 dB MAXIMUM !!!

III – QUE DOIS JE FAIRE ?

Dans un premier temps il est fortement conseillé de prendre rendez vous avec un oto-rhino-laryngologiste (ORL) afin qu’il puisse réaliser un test auditif.

Une série de question vous sera poser afin de déterminer le type d’acouphène que vous avez, puis une audiométrie sera réalisée.

L’audiométrie permettra d’en savoir plus sur l’origine de l’acouphène et surtout s’il est lié à une perte auditive.

Si vous avez des acouphènes et une perte auditive, le médecin ORL peut vous prescrire des appareils auditifs.

Sachez que la plupart des centres d’audition proposent des tests auditifs gratuits non médical. Vous pourrez tester votre audition avant de consulter un médecin ORL dans le cas où l’audioprothésiste vous le recommande.


Prenez rendez vous pour plus d’informations